Consommation énergétique : 5 bonnes raisons d’adopter les énergies renouvelables


On entend par énergies renouvelables, toute puissance générée par une source dont le renouvellement se révèle naturel, perpétuel et relativement rapide. Les énergies renouvelables représentent la solution idéale pour lutter contre les effets néfastes du changement climatique et la destruction de la planète. Découvertes depuis 1910, les énergies renouvelables s’illustrent aujourd’hui comme la parfaite alternative aux énergies fossiles dont les effets destructeurs ne sont plus à présenter. Concrètement, pourquoi adopter les énergies renouvelables ? Découvrez dans cet article, de bonnes raisons de passer aux énergies renouvelables.

Leur utilisation domestique

Les énergies renouvelables peuvent être utilisées pour satisfaire les besoins des ménages en énergie : éclairage, chauffage, climatisation… etc.

En réalité, toutes les sources d’énergies renouvelables peuvent servir à des fins domestiques. Cependant, au cours de ces dernières années, l’énergie solaire a été la plus sollicitée à cet effet. Ainsi, pour éclairer sa maison grâce à l’énergie solaire, il suffit de faire installer une centrale photovoltaïque en autoconsommation sur le toit de la maison. Avec l’aide de professionnels qualifiés, les besoins en énergies de la maisonnée sont recensés ; cette étape permettant d’opter pour les panneaux solaires de la bonne qualité et de la puissance adéquate.

L’énergie électrique produite par les rayons solaires demeure assez performante pour faire fonctionner tous les appareils ménagers du quotidien : de la télévision à la micro-onde en passant par le chauffe-eau, le four, la machine à laver, le réfrigérateur et même la pompe à chaleur.

Par ailleurs, la domestication de l’énergie solaire a permis la création d’appareils électroménagers dotés d’un fonctionnement autonome, rechargeables grâce aux rayons solaires. Pour utiliser ces appareils, nul besoin de les brancher sur l’alimentation électrique de la maison ; une simple exposition au soleil et ils se rendent disponibles pour l’usage. C’est le cas par exemple du barbecue solaire.  

La pérennité des énergies renouvelables

Il existe deux grandes catégories de sources d’énergie sur la planète : les sources d’énergies renouvelables et les sources d’énergies non renouvelables ou énergies fossiles. Comme leurs noms l’indiquent, les premières constituent des sources d’énergie capables de s’auto restaurer après leur exploitation. Elles sont au nombre de 5 : les rayons solaires (énergie solaire), le vent (énergie éolienne), l’eau (énergie hydrique ou hydraulique), le sous-sol (énergie géothermique) et la végétation (énergie de la biomasse). Les secondes quant à elles ne peuvent se réinventer et disparaissent progressivement chaque fois qu’elles sont sollicitées. Le pétrole, le charbon, le gaz naturel et l’uranium représentent respectivement, les sources d’énergie fossiles les plus utilisées dans le monde.

Ainsi, l’exploitation des sources d’énergies fossiles entraîne l’amenuisement et l’usure lente et progressive de la ressource jusqu’à sa disparition totale. Ainsi, en 2021, les réserves africaines de pétrole ont baissé de plus de 500 millions de barils ; une baisse censée s’accentuer dans les années à venir, en raison de la surexploitation de la ressource. Les énergies renouvelables par contre ne s’usent pas du fait de leur exploitation. Peu importe le nombre de centrales photovoltaïques ou d’hélices éoliennes installées dans le monde, le soleil ou le vent ne s’érodent pas. Les énergies renouvelables sont donc naturellement destinées à remplacer celles qui ne le sont pas.

L’indépendance énergétique

L’adoption des énergies renouvelables concourt à rendre les individus plus indépendants en matière d’énergie. Ainsi, chaque ménage doté de sa propre centrale photovoltaïque peut disposer comme il l’entend, de l’énergie que lui procure cette installation.

Cette indépendance énergétique devient encore plus importante à un niveau communautaire. Les énergies fossiles étant non équitablement répandues dans le monde, certains États détenaient leur monopole et vendaient à prix fort les ressources permettant de les produire. Grâce aux énergies renouvelables, chaque État peut désormais produire individuellement toute l’énergie dont il a besoin.

Les énergies renouvelables : des énergies non polluantes

Le choix des énergies renouvelables contribue à réduire et à limiter la pollution de l’environnement. À l’échelle individuelle ou générale, adopter les énergies non polluantes permet de réduire l’empreinte écologique. L’exploitation des énergies fossiles demeure à ce jour, la principale cause des dérèglements climatiques et autres problèmes environnementaux. Chaque année, l’exploitation (extraction, transport et transformation) du charbon et du pétrole engendre respectivement 1123kg/tonne et 830kg/tonne de C02 rejetés dans la nature ; ce qui rend les énergies fossiles responsables de plus de 80% des émissions mondiales de dioxyde de carbone.

A contrario, les énergies renouvelables s’illustrent des énergies propres, produisant peu de gaz polluants, voire pas du tout. Elles sont donc plus respectueuses de l’environnement et visent à limiter au maximum, tout type de pollution. À titre d’exemple, selon le mix énergétique de l’Union européenne, une voiture électrique produit de 17% à 30% moins de dioxyde de carbone qu’une voiture diesel ou à essence. Elles émettent également moins de bruit durant leur usage et sont 2 à 3 fois plus durables que les véhicules thermiques.        

Les avantages économiques liés à l’adoption des énergies renouvelables

L’utilisation des énergies non polluantes renferme un nombre de bénéfices financiers non négligeables.

D’abord, les ressources énergétiques renouvelables sont totalement gratuites et accessibles à tous. Personne ne peut prétendre vendre le soleil ou le vent. Dès que l’on dispose du matériel adéquat pour les utiliser, les énergies renouvelables sont à la portée de tous. Pour cette raison, les ménages qui décident d’adopter les énergies renouvelables réalisent de grandes économies sur leurs consommations domestiques. L’électricité verte se révèle moins onéreuse que celle traditionnelle.

Par ailleurs, la transition énergétique étant une préoccupation majeure pour tous les gouvernements du monde, des aides financières sont accordées aux ménages et aux entreprises qui décident de contribuer à la neutralité carbone. En France par exemple, ces subventions concernent la Prime Énergie du gouvernement, le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique et la réduction du taux de la TVA de 5,5% entre autres. Toutefois, pour bénéficier de ces aides, il faut préalablement remplir certaines conditions, dont le recours nécessaire à un professionnel RGE.   

Enfin, au niveau étatique, l’exploitation des sources d’énergies renouvelables permet de réaliser des économies en important moins d’électricité, surtout dans les pays en voie de développement. En France, ces économies sont chiffrées en des dizaines de milliards d’euros.    

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =


Life StyleTravelFashionBeauty