Lettre de condoléances, comment écrire un texte de qualité

Face au décès d’un proche, exprimer son soutien dans une lettre de condoléances est une étape parfois douloureuse mais essentielle. Malgré le choc que l’on peut soi-même ressentir, il est possible de transmettre sa sympathie à une personne frappée par un deuil.

Rédiger un texte de condoléances est un exercice qui peut s’avérer difficile. De nombreuses émotions peuvent entraver la capacité à mobiliser sa tristesse au profit de l’empathie.

Trouver les mots justes pour témoigner ses condoléances à un ami, un proche, un collègue, ou quelle que soit la relation que l’on entretient avec une personne qui rencontre le deuil est délicat car la peine est si grande que tout espoir d’apaisement semble bien trop petit.

Il est normal d’avoir quelques hésitations concernant le choix de ses mots. En effet, face au deuil, les mots peuvent sembler dérisoires et ne pas être assez forts pour s’élever à la hauteur de la douleur que vit son proche.

Néanmoins, l’attention est toujours la bienvenue. En écrivant une lettre de condoléances, nous accordons de la bienveillance, du soutien. Même si l’on est absent physiquement, ces mots délicatement choisis puis écrits sont les témoins d’une présence du cœur.

Cette lettre de condoléances peut prendre plusieurs formes. Qu’il s’agisse d’une carte, d’un mail ou d’un sms, l’intention est celle d’apaiser ne serait-ce que le temps de la lecture.

Quelques modèles de lettre de condoléances

Nous vous proposons quelques modèles qui, bien qu’ils ne puissent se substituer à un message de votre cœur, peuvent vous aider à l’écouter :

« Nous partageons avec vous la douleur de perdre un être cher, et espérons vivement que le temps atténuera votre chagrin. Nous sommes avec vous pour vous aider à traverser cette épreuve. Sincères condoléances. »

« Je ne peux imaginer un instant ce que vous êtes en train de traverser.
Sachez que nous avons toujours eu beaucoup de considération à l’égard de votre mari.
Toutes nos condoléances les plus sincères à vous et votre famille. Nous vous souhaitons beaucoup de courage afin de surmonter cette épreuve. »

« Je tiens à vous envoyer ce mot pour vous exprimer ma tristesse et vous apporter mon soutien. Les mots me manquent pour vous exprimer à quel point je suis touché par la tragique annonce. Je vous prie de recevoir mes plus sincères condoléances »

« Bouleversés par cette soudaine disparition, ils nous est difficile de trouver les mots justes. Sachez que nous sommes tout proches de vous par la pensée. »

« Acceptez s’il-vous-plaît mes condoléances pour le décès de votre frère. Ce fut un honneur d’avoir connu une si belle personne et il va vraiment me manquer. »

« Nous avons appris la triste nouvelle et vous informons que nous ne pourrons assister aux obsèques.
Nous espérons vous voir bientôt et vous soutenons dans cette épreuve.
Si nous pouvons vous être d’une aide quelconque, n’hésitez pas.
Recevez nos sincères condoléances et notre amitié. »

« Toutes nos pensées vers vous sont tournées pour vous apporter un peu de réconfort dans l’épreuve que vous vivez. Sachez que dans le deuil vous n’êtes pas seuls puisque vous pouvez compter sur notre sincère amitié. »

« C’est avec beaucoup de peine que je viens d’apprendre le décès de Francois. Avec ma famille, nous partageons ta peine. Il était toujours souriant et prêt à faire n’importe quoi pour aider ses amis. Sa perte laissera un grand vide dans nos vies. Nous pensons bien fort à toi et sache que tu peux nous appeler quand tu veux, nous serons toujours là pour toi. Mes larmes coulent pour un ami, un grand homme. Toutes mes condoléances »

“Qu’elle repose en paix et que l’amour qu’elle avait pour les siens reste vivant et entier…”

“Son départ nous laisse bien désemparés, car sa présence chaleureuse apportait de la joie à tous ceux qui le connaissaient. Je me rappelle…”

“Nous participons à votre peine. Sa disparition est pour nous la perte d’un voisin et d’un ami exceptionnel. Nous ne l’oublierons jamais”.

“La mort d’un ami formidable laisse un vide béant… Nous sommes tous porteurs de la flamme qu’il a allumée dans notre coeur, nous sommes tous dépositaires de sa mémoire. Jamais nous ne l’oublierons, et en nous, il vivra pour toujours.”

Pour finir, pensez à privilégier la spontanéité, une lettre de condoléances doit être avant tout guidée par la sincérité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 20 =