Le CBD est-il utile pour arrêter de fumer ? Découvrez-le ici

Comme c’est également le cas pour les drogues dites « lourdes », arrêter de fumer peut devenir une tâche impossible pour de nombreuses personnes. Au-delà des traitements traditionnels qui tentent de remplacer une habitude par une autre, le cbd pour le sevrage tabagique est envisagé depuis plus d’une décennie à travers différents essais cliniques.

Avant de comprendre les implications du cannabis cbd contre les addictions, il est nécessaire de reconnaître comment il fonctionne dans l’organisme et pourquoi il peut être utilisé dans les traitements des addictions.

L’huile de CBD pour lutter contre les addictions

arréter de fumerLa consommation d’huile de cbd à 3% a beaucoup d’implications à l’intérieur du corps. Non seulement il génère des effets analgésiques dans les pathologies présentant des douleurs chroniques et aiguës, mais il a également des effets anti-inflammatoires dans des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, parmi de nombreux autres avantages.

Au-delà des effets du cbd qui sont générés dans le corps humain, il est important de reconnaître comment le cannabis agit dans le corps. L’interaction se fait par le biais du système endocannabinoïde que tous les mammifères possèdent. Les molécules actives de CBD telles que le cannabidiol interagissent avec ce système par l’intermédiaire des récepteurs CB1 et CB2 situés dans le système nerveux central et le système immunitaire. Cette interaction entraîne des effets ultérieurs, notamment la réduction de l’anxiété et de la nervosité, deux symptômes courants chez les personnes suivant un traitement contre la dépendance.

Les récepteurs endocannabinoïdes CB1 modulent les effets de la nicotine qui génèrent la gratification. Cette sensation de plaisir que de nombreux fumeurs ont tendance à manifester est due au fait que fumer libère de la sérotonine, un neurotransmetteur clé qui génère des sentiments de plaisir et de calme. Logiquement, lorsqu’on essaie d’arrêter de fumer, les quantités de sérotonine dans le corps diminuent, ce qui génère des sentiments d’agitation, de nervosité et d’anxiété.

Plusieurs études dans le monde ont montré que l’huile de cbd consommée sur le long terme active les récepteurs cérébraux (histamine) qui génèrent une plus grande disponibilité de sérotonine dans le cerveau. Ainsi, il est prouvé qu’il diminue l’anxiété, la dépression, la nervosité et l’irritabilité. De même, acheter du cbd a également des implications au niveau de la qualité du sommeil, un facteur clé pour retrouver le calme et libérer les hormones inhibitrices. Il est clair qu’aucune personne ayant une mauvaise hygiène de sommeil ne sera en mesure de rester calme pour le reste de la journée.

Pourquoi fumer est-il mauvais pour la santé ?

On estime qu’une cigarette contient environ 12 milligrammes de nicotine. Cette substance consommée en grandes quantités génère fréquemment des dommages sévères dans les différents appareils et systèmes de l’organisme. Le système cardiorespiratoire est le principal touché. Il se trouve que la nicotine est irritante pour les structures respiratoires, et petit à petit, les personnes commencent à souffrir d’une perte de volume pulmonaire. Le tabac entraîne un vieillissement précoce du parenchyme pulmonaire, ce qui génère des difficultés respiratoires, des poumons mal aérés, une sensation de manque d’air et moins d’oxygène dans le corps. Lorsque cette situation devient chronique, elle peut générer une maladie très répandue dans le monde entier, la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive).

D’autre part, la nicotine est mélangée avec d’autres substances nocives comme le goudron, qui ont également des répercussions négatives sur le cœur. En effet, elle peut également entraîner une insuffisance cardiaque, il est donc nécessaire d’abandonner cette habitude dès que possible pour éviter des dommages anatomiques au cœur.

Les avantages du CBD pour arrêter de fumer

arréter de fumerComme mentionné ci-dessus, la nicotine génère la libération de sérotonine et de dopamine dans le cerveau. Cela se traduit par une sensation agréable pendant le fumage. Lorsque la personne essaie d’arrêter de fumer, le cerveau réclame sa récompense, ce qui génère des sentiments de mécontentement, de nervosité et d’anxiété.

En effet, le CBD génère la libération de cannabinoïdes qui agissent en libérant des neurotransmetteurs inhibiteurs de la dopamine, rétablissant ainsi le calme et la tranquillité, malgré l’arrêt du tabac.

D’autre part, il y a un moment dans la thérapie de la dépendance où une habitude est remplacée par une autre. La consommation de CBD peut remplacer l’habitude de fumer, générant ainsi une sensation désagréable de la cigarette traditionnelle. Il sera alors plus facile d’arrêter de fumer, car le besoin de fumer aura disparu au fur et à mesure que les circuits de récompense du cerveau seront remplacés.

Une fois que l’huile de CBD pénètre dans le corps, elle crée un effet sur le système nerveux central qui permet une relaxation mentale combinée à une analgésie, ce qui ne se produit pas avec d’autres traitements pour arrêter de fumer comme les médicaments oraux ou d’autres thérapies.

Comment ingérer l’huile de CBD ?

L’huile de CBD peut être appliquée directement sur la zone affectée pour soulager la douleur ou par voie sublinguale. Cette deuxième forme est la plus recommandée pour ses effets au niveau systémique et sa rapidité dans les effets qui peuvent être perçus après 30 minutes. Il existe d’autres formes telles que les produits à mâcher, les substances à frictionner, les sprays et les produits comestibles à forte teneur en CBD.

Études cliniques qui soutiennent l’utilisation du cannabis pour arrêter de fumer

Une étude clinique réalisée au Royaume-Uni, au cours de l’année 2013, a évalué les effets du CBD pour le sevrage tabagique chez 24 personnes, pendant une semaine. Deux groupes de 12 personnes chacun ont été comparés, l’un étant exposé à un inhalateur de CBD qui pouvait être utilisé en cas d’envie de fumer. En revanche, le groupe restant n’a pas été exposé à l’inhalateur de CBD à la demande.

Le résultat a été édifiant : après une semaine de traitement, les personnes exposées à l’inhalateur de CBD avaient réduit leur consommation de tabac jusqu’à 40 %. Ainsi, il est exposé que le CBD est un adjuvant qui peut être complété par d’autres traitements contre les addictions avec en plus le fait qu’il n’a pas d’effets indésirables, possède une bonne tolérance et ne génère pas de dépendance.

Au-delà de cette étude, d’autres recherches sont nécessaires pour démontrer les nouvelles implications de l’huile de CBD sur la consommation de tabac. Il existe sans aucun doute un potentiel dans ces substances pour faciliter l’abandon de cette habitude complexe qui génère toutes sortes de pathologies dans l’organisme.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 9 =