Achat immo

A faire pour éviter les pièges lors d’un premier achat immobilier

Le premier achat seul ou en couple est, le plus souvent réalisé afin d’aquérir sa résidence principale.

C’est une étape importante qui est parfois délicate, cependant investir dans l’immobilier reste une valeur sûre ! Ca permet de se constituer un patrimoine à transmettre à ses proches et surtout de ne plus payer de loyer.
Afin de vous aider à éviter les risques, lié à ce premier achat, nous avons préparé ce petit dossier qui, nous l’espérons, vous permettra d’échapper aux traditionnels pièges.

Bien définir votre budget

Si les mots apport personnel, capacité d’emprunt, capacité d’endettement et mensualités ne vous parlent pas, c’est que vous n’avez pas encore bien préparé votre premier achat.
Avant de trouver votre bien il est important de bien connaitre ces 3 indicateurs. Cela vous aidera à connaître votre capacité de remboursement, la durée de votre prêt et surtout le budget total dont vous disposez pour votre premier achat immobilier.
Il serait dommage que vous craquiez sur un appartement ou un maison et qu’après avoir déposé votre dossier auprès de votre banque ou d’un courtier en prêt immobilier vous receviez une réponse négative.

Les frais de notaires

Dans votre budget n’oubliez pas ce paramètre important, les frais de notaires représentent une somme non négligeable qu’il vous faudra financer.
Si vous achetez un bien neuf ils s’élèveront à 2% de votre investissement, cependant dans l’ancien il faudra payer 8% de la valeur de votre bien. Le plus souvent les banques apprécient que ces frais soient financés par votre apport (ainsi que le montant des frais d’agence, s’il y en a)

Pensez à la revente !

Il devient de plus en plus rare que le premier achat d’une résidence soit le dernier… Pensez donc un peu à ce paramètre lors de votre achat.
Le lieu de l’achat, les boutiques et commodités proches (écoles, métro, bus, marchés…), les éventuels projets qui pourraient voir le jour proche de votre future habitation (ligne LGV, Aéroport, résidence qui va se construire, boite de nuit…). Avant votre achat, il vous faudra donc prendre contact avec la Mairie de la ville dans laquelle vous souhaitez habiter, afin de leur demander toutes ces informations, il sont normalement dans l’obligation de vous renseigner.
Pensez que si vous achetez un appartement ou une maison et que 10 ans après une nouvelle, vous décideé de revendre ce bien et qu’entre temps, une route passante, un LGV ou une résidence rajoutant du vis à vis, s’implantent juste à coté de votre habitation, votre bien perdra beaucoup de valeur et même si vous désirez y rester ces nuisances viendront perturber votre coin de paradis.
D’autres paramètres peuvent entrer en compte si vous pensez à la revente :

    • Une maison de plein pied : elle permet de toucher tout le monde (par exemple une personne âgée car pas d’escalier)
    • Une maison non mitoyenne se revend plus facile
    • Un extérieur aide également à toucher un plus large publique lors de la revente

Choisissez donc bien l’endroit.

Visiter le bien avec un professionnel du bâtiment

Si vous avez visiter une maison ou un appartement qui vous plait beaucoup, n’hésitez pas demander une contrevisite et faites vous accompagner d’une connaissance qui travail dans le bâtiment ou à défaut, d’un professionnel qui viendra avec vous (il faudra par contre le faire travailler si vous achetez).
En effet, ces personnes dont l’œil est plus averti vous permettront d’éviter certains pièges, comme des problèmes d’humidité, une chaudière trop ancienne, une toiture à refaire prochainement, un sol qui a bougé…

Demandez quels sont les charges

Lors d’une visite, le propriétaire ou l’agent immobilier devra vous présenter un bilan énergétique et être en mesure de vous renseigner sur le montant des dépenses courantes comme l’électricité, l’eau, la taxe foncières, la taxe d’habitation, les charges de copropriété (s’il y a lieu), les travaux de la copropriété à venir ou qui viennent d’être engagés, les droits de servitudes éventuels…
N’hésitez pas demander les factures.

Présentez un dossier complet au banquier ou courtier

Afin de mettre toutes les chances de votre coté pour l’obtention de votre prêt immobilier et donc la réalisation de votre premier achat, nous vous conseillant de
Autre astuce, si vous n’utilisez pas la totalité de votre capacité d’emprunt la banque vous proposera certainement un taux d’intérêt plus intéressant.

Nous espérons que ce dossier vous aidera à bien anticiper les pièges liés à votre premier achat et à réaliser votre rêve, devenir propriétaire d’un bien immobilier.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 18 =