Pratiquer le surf dans le Finistère, c’est possible

Le surf est l’un de ces sports qui possèdent la réputation de se pratiquer dans des régions chaudes. En effet, lorsque l’on pense à cette discipline, les spots qui nous viennent à l’esprit sont Hawaii, Tahiti, Hossegor dans les Landes ou encore le Pays basque. Et pourtant, le Finistère offre les conditions nécessaires à la pratique du surf. Cela est en effet peu connu, mais il existe sur tout le pourtour finistérien une communauté de surfers qui profite des joies de la glisse tout au long de l’année, malgré les aléas du climat.

Le cap Sizun, de multiples spots pour un repaire de surfers

La pratique du surf est particulièrement développée à proximité de la pointe du Raz, qui constitue l’extrémité occidentale de la Cornouaille française, juste en face de l’île de Sein. Là, à cheval sur la baie d’Audierne et le cap Sizun, de multiples spots se prêtent parfaitement à l’apprentissage du surf. Pour les débutants qui désirent se former à ce sport à l’apprentissage long et difficile, une école de surf a vu le jour non loin d’Audierne, qui dispense des cours depuis Pâques jusqu’aux vacances de la Toussaint. Une bonne façon de profiter des joies de la mer, dans une région trop souvent stigmatisée pour ses eaux froides.

La Torche et la Palue, deux spots avec de magnifiques vagues en Finistère

Néanmoins, la pointe du Raz ne possède pas le monopole du surf dans le Finistère. En effet, le site de La Torche est considéré comme celui présentant les plus belles vagues de Bretagne, du fait qu’il accueille une houle de nord-ouest qui permet de longues vagues tout au long de l’année. De fait, ce site est très fréquenté par les surfers. Sur la presqu’île de Crozon cette fois, le site de La Palue offre quant à lui des vagues puissantes et creuses, dans un magnifique écrin de nature. De quoi ravir les puristes assurément. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =