3 aspects à considérer avant de s’offrir un bateau

Acquérir un navire, naviguer sur la mer, cheveux au vent, le regard tourné vers l’horizon et sentir les gouttes d’eau fouetter son visage… tout le monde en rêve. Mais avant de se lancer dans l’aventure, avant même d’acheter sa belle des mers, c’est très indispensable de prendre en compte certains paramètres. Voici 3 aspects à considérer avant de s’offrir un bateau.

Le bassin de navigation et l’usage du bateau

L’achat d’un bateau de plaisance peut très vite virer au cauchemar si le voilier ne correspond pas au programme de croisière voulu ou au lieu de navigation. Même si vous envisagez d’équiper ce dernier de divers accessoires intelligents comme ceux proposés chez Dolphin Charger par exemple, vous devez en amont définir l’usage que vous comptez faire de votre belle des mers.

Souhaitez-vous effectuer régulièrement des parties de course en mer ? Voulez-vous partir à la découverte du monde avec votre navire ? Simples et anodines en apparence, ces questions vont en réalité vous guider dans le choix du type de bateau que vous devez acquérir.

Trouver une place au port, un détail capital

Le bateau n’est nullement une voiture que vous pouvez immobiliser dans votre garage ou sur le parking de votre immeuble. Le navire reste toujours sur l’eau, accosté à un havre côtier. Le plus difficile lorsque vous achetez votre belle des mers, ce n’est pas de trouver une aire de stationnement à proximité. Le véritable problème, c’est plutôt de disposer d’une place à ce port.

Pour ne pas avoir à résoudre ce casse-tête, inscrivez-vous vite sur la liste d’attente de votre port de prédilection. Cela va vous permettre de détenir une place rapidement après l’achat de votre bateau. Ainsi, vous n’aurez pas à accoster votre navire à un port d’attache à l’étranger. Une solution qui va complexifier vos sorties en mer.

Le coût annuel lié à l’entretien du bateau

Tout comme pour la voiture et la moto, le bateau doit bénéficier d’un soin régulier. Et au cas où vous ne le saviez pas, les frais d’entretien annuels d’un navire représentent environ 10 % de son prix d’achat. C’est un coût qui pourrait vite se révéler difficile à supporter si vous ne le prévoyiez pas.

D’autres frais liés par exemple à l’annexe, à l’électronique et aux diverses amarres peuvent aussi rapidement faire grimper la facture. Que vous optiez pour un bateau neuf ou d’occasion, la première année d’utilisation réserve généralement son lot de surprises pas toujours agréables. Mieux vaut donc anticiper ces dépenses afin de profiter d’un confort important lors de votre croisière.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =