Scooter électrique ou vélo électrique : quel engin écolo choisir ?

Le secteur des transports s’est inscrit dans la tendance de la recherche des moyens les plus écologiques pour répondre aux besoins quotidiens en matière de déplacements. On retrouve donc plusieurs choix d’engins écologiques parmi lesquels les scooters et vélos électriques. Pourquoi ces engins sont-ils considérés comme écologiques ? Comment effectuer son choix parmi les deux catégories ? Des réponses à découvrir dans cet article.

Des engins moins polluants pour l’atmosphère

Les moyens de transport classiques représentent des sources de pollution reconnues sur l’atmosphère. On assiste même à certaines périodes à des pics de pollutions pouvant avoir des conséquences sur la santé des personnes. L’émergence des engins électriques permet de remédier à cette situation en réduisant la pollution ambiante.

Les moyens de déplacement électriques sont considérés comme plus écologiques. En effet, ils fonctionnent à base d’un moteur électrique. Il n’y a donc pas d’émission de CO2 dans l’atmosphère et ils sont moins polluants que les modèles classiques. Qu’il s’agisse des voitures électriques, des trottinettes électriques, des scooters électriques ou des vélos électriques, ce sont tous des engins dont l’utilisation est moins nocive sur l’atmosphère.

Scooter électrique ou vélo électrique : quelles différences ?

En matière de confort et de vitesse, le scooter électrique représente un meilleur choix que le vélo électrique. Le conducteur peut s’asseoir plus confortablement, et la vitesse dépasse nettement celle du vélo électrique. Le scooter électrique peut être aussi plus esthétique compte tenu des modèles et les marques. Pour des réparations de scooters Piaggio, trouvez rapidement des professionnels sur activescoot.com.

Le scooter électrique est très pratique au quotidien, mais en termes de poids, le vélo électrique est plus léger, donc plus transportable. L’acquisition d’un scooter électrique est nettement plus onéreuse. Un scooter électrique peut atteindre jusqu’à 6000 euros alors que les vélos électriques les plus chers tournent autour de 4000 euros, avec la possibilité d’avoir des modèles qui coûtent moins de 1000 euros.

Sur le plan de l’autonomie, le vélo électrique demeure évidemment une meilleure option du fait de la possibilité du pédalage. Même lorsque la batterie sera à plat, le conducteur pourra toujours pédaler. Différents modèles de vélos électriques sont disponibles sur goveloelectrique.com.

Au final, le choix entre un scooter électrique ou un vélo électrique va donc se jouer sur plusieurs paramètres qui différencient les deux engins. Le goût du conducteur n’est pas un moindre facteur, certains conducteurs aimeront davantage se déplacer en scooter qu’à vélo, ou vice versa.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 16 =