4 bonnes raisons de passer à une consommation zéro déchet

Émissions de CO2, pollution des nappes phréatiques par les pesticides, rejet massif de plastique dans les océans, etc., la Terre est à bout de souffle. Pour lui permettre de profiter d’une bouffée d’oxygène, la consommation en mode zéro déchet est l’une des pistes à explorer. Si vous hésitez à adopter cette démarche, voici 4 bonnes raisons de le faire.

Contribuer à la réduction des émissions de CO2

Consommer intelligemment pour réduire les déchets est également le moyen de contribuer à la réduction des émissions de CO2. Le zéro déchet, c’est moins d’objets fabriqués, donc moins de rejet de CO2. De même, cela peut avoir un effet positif sur l’exploitation des matières premières, sur le processus du transport et du stockage de marchandises. En somme, miser sur le zéro déchet, c’est faire du bien à la planète.

Faire des économies en limitant le gaspillage alimentaire

Chaque année, les Français jettent à la poubelle des tonnes de restes de nourriture. Avec la cuisine zéro déchet, on réapprend à les utiliser pour se concocter des recettes gourmandes et savoureuses. Dans la foulée, vous en profiterez pour réaliser des économies sur vos courses. Les recettes anti-gaspillage sont également un excellent moyen de réduire les déchets plastiques. Moins de course à faire signifie moins d’emballages qui finissent à la poubelle.

Moins polluer pour protéger les espèces marines

On estime à 600.000 tonnes la quantité de plastique qui termine dans la mer Méditerranée chaque année. Le plastique a un effet dévastateur sur les écosystèmes marins et contribue à la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. Avec la démarche zéro déchet, on ne jette plus, mais on réutilise ! On donne une seconde vie et une autre utilité aux objets en plastique, ce qui contribue à réduire les déchets.

Apprendre à fabriquer ses propres produits de soins

Dentifrice, savon, crème hydratante, shampooing, etc., vous pouvez fabriquer vos produits de soins vous-même. Avec des huiles naturelles, des extraits de plantes et des ingrédients minéraux (argile par exemple), il est possible d’obtenir des cosmétiques plus sains, donc moins polluants. Pour rester dans une démarche écologique et saine, il est néanmoins préférable d’utiliser des ingrédients bio et/ou 100 % naturels.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 13 =