Comment utiliser le défibrillateur ?

Aujourd’hui, les défibrillateurs sont de plus en plus accessibles dans les lieux publics. Leur utilisation est simple, à la portée de tous, nul besoin d’avoir suivi une formation pour porter secours à une victime en arrêt cardiaque. Chaque année en France plus de 40,000 personnes sont concernées, plusieurs milliers d’entre elles pourraient être sauvées grâce au défibrillateur.

Tout le monde peut s’en servir

Le défibrillateur est un appareil capable d’analyser l’activité cardiaque du cœur, de reconnaître une anomalie, de délivrer un choc électrique. Toute personne même non-médecin peut utiliser un défibrillateur pour sauver une vie. L’appareil va guider l’utilisateur dans toutes les étapes de la réanimation. Les défibrillateurs peuvent se trouver dans les lieux publics, les halls d’aéroport, les gares, les campings, les cinémas, les entreprises, les centres commerciaux, et parfois certains immeubles d’habitation. Le défibrillateur est signalé par un logo vert parfaitement reconnaissable, vous ne pourrez donc pas le manquer.

Bien utiliser le défibrillateur est important

Dès qu’une personne est en détresse cardiaque, le plus important est de pratiquer un massage puis d’installer le défibrillateur, de l’allumer et de suivre les indications vocales de l’appareil. Dans un premier temps, il va vous dire de mettre les électrodes en place et il va procéder à l’analyse du rythme cardiaque. Il ne faut pas alors toucher la victime. Il faut laisser le défibrillateur déclencher automatiquement le choc électrique ou appuyer sur le bouton choc si l’appareil le demande. 

Après la délivrance du choc, il faut reprendre le massage. Le défibrillateur ne doit jamais être éteint et les électrodes ne doivent pas être enlevées avant l’arrivée des secours même si l’état de la personne s’améliore. L’utilisation de cet appareil est simple, il peut sauver des vies. Plusieurs secteurs proposent des formations pour se familiariser avec le défibrillateur comme la Croix-Rouge, les pompiers et certaines associations.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 5 =