Vous avez toujours entendu l’expression « stimulation multi-sensorielle », mais vous ne savez pas exactement ce que c’est ? Dans cet article, nous vous informerons en détail sur les caractéristiques de chaque sens et sur la manière de les stimuler de façon ludique, que vous soyez parents ou enseignants. Alors, prenez note !

Sens visuel : la vue

Vous devez veiller à ce que l’environnement immédiat de vos enfants soit imprégné d’une grande variété de couleurs et de formes. Commencez d’abord par des objets aux contrastes évidents et, peu à peu. Avec l’amélioration de leurs capacités chromatiques et de leur vision à distance, élargissez leur répertoire. Il pourrait être également judicieux de stimuler leur vision et leur attention via un outil pédagogique dans les structures d’accueil. Pour réussir le développement sensoriel chez l’enfant, ces structures d’accueil doivent donc disposer d’un équipement pédagogique complet.

Sens olfactif : l’odorat

Il faut veiller à une hygiène nasale correcte dès le plus jeune âge pour faciliter leur respiration nasale. Un bon développement de ce sens stimule leur intérêt pour la nourriture. Pour toutes ces raisons, il est important de les familiariser dès le plus jeune âge. Imprégnez leurs objets d’odeurs et encouragez la présentation des aliments avant de les offrir directement à leur bouche. Il est important de se rappeler qu’il existe une multitude d’odeurs telles que les odeurs fruitées, d’agrumes, mentholées, sucrées, fumées, florales, etc.

Sens auditif : l’audition

Il faut également l’entourer de stimuli mélodiques, sous la forme d’une voix ou même de chansons. Cela permet d’attirer son attention et d’ajouter de nouveaux apprentissages auditifs. À ce stade, les plus jeunes enfants sont attirés par les voix douces, aiguës, fines et les sons avec une grande courbe mélodique. Les sons monotones et stridents leur sont désagréables.

Sens tactile : le toucher

Toutes les parties du corps de l’enfant peuvent être massées avec de l’eau pendant le bain, puis avec des crèmes, en particulier les parties les plus sensibles, comme :

  • La plante des pieds : pour faciliter la marche
  • La paume des mains : pour faciliter la manipulation des objets
  • Le visage et la bouche : pour faciliter l’exploration orale.

Il est également important de présenter différentes textures sur l’ensemble de leur corps : crémeux, doux, rugueux, etc.

Sens gustatif : le goût

Dès le plus jeune âge, les divers goûts existants doivent être présentés à l’enfant directement par le biais de la nourriture. Vous pouvez aussi tremper des aliments dans différentes saveurs telles que le sucré, le salé, l’acide, l’amer, etc.

L’importance de stimuler le tonus musculaire et la coordination

Vous ne pouvez pas oublier d’encourager également leurs capacités d’équilibre et de coordination (système vestibulaire et proprioceptif), situées dans l’oreille interne. Vous pouvez le faire à travers une routine quotidienne de contrôle postural. Provoquez avec des stimuli pour générer toutes sortes de mouvements d’élévation, de rotation, de déambulation, de ligne médiane, etc.

Dans le cas des plus jeunes, cela peut se faire par le biais de divers mouvements de bascule. Il existe également un grand nombre de matériels ludiques pour leur développement, tels que les balançoires, les toboggans et même toutes sortes d’obstacles pour garder l’équilibre.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 4 =