Une micro-crèche pour confier nos enfants en toute sécurité

Trouver une structure pour garder son enfant est souvent un casse-tête pour les parents. Parmi les solutions disponibles, il y a la micro-crèche. L’un de ses avantages est sa taille restreinte qui permet à des associations de la créer plus facilement et aux parents d’avoir plus de choix. 

Micro-crèche : qu’est-ce que c’est ?

Le concept de micro-crèche a été développé pour permettre la disponibilité d’un segment situé juste en dessous des crèches municipales. C’est un moyen de réduire le nombre de gardes clandestines, informelles qui ne respectent aucun standard légal.

Une micro-crèche reçoit entre 3 et 10 enfants contre 5 à 6 fois plus d’enfants dans une crèche dite classique. Le point commun entre les deux est que l’âge des enfants gardés varie de 3 mois à 6 ans.

Une micro-crèche est souvent installée dans un appartement. Cette forme de garderie est assez simple à mettre en place. En revanche, les normes en termes de sécurité sont similaires aux autres types de crèches. La personne morale gérant une micro crèche peut être une collectivité, une entreprise ou toute forme d’association.

Quelles compétences ont les animateurs de micro-crèche ?

Au moment de trouver une place dans une micro crèche à Strasbourg, il est fréquent que les parents se demandent si les personnes qui garderont les enfants sont tout aussi qualifiées que celles travaillant dans des crèches plus grandes. La réponse est “oui” !

Les employés de micro-crèches sont formés pour ce travail. Le plus souvent, ils ont un CAP et 2 années d’expérience. Il arrive aussi que ces agents de micro-crèches soient titulaires du diplôme d’assistante maternelle et aient en plus 3 années d’expérience. 

Micro crèche : quels tarifs ? 

Pour être bien encadrés l’équipe précédemment citée est parfois renforcée par un éducateur et une puéricultrice. 

Les tarifs de micro-crèche sont le plus souvent plus bas que ceux des crèches dites “ordinaires”. La micro-crèche fixe le plus souvent ses tarifs sans tenir compte des prix moyens du marché. Très souvent, dans des micro-crèches les revenus des parents sont évalués et sont un élément déterminant dans le prix qui sera finalement payé. Les frais peuvent être intégralement payés par les parents ou être payés en partie par les parents et en partie par les aides sociales.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 7 =